D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu des examens de la vue. Presque annuellement. Je me souviens surtout de celle quand j’avais 7 ou 8 ans, chez IRIS de Sainte-Julie. Je voulais TELLEMENT avoir des lunettes… Alors j’ai menti durant mon test de vue! Hahaha quelle idée horrible. Surtout qu’après, je me suis rendu compte que j’avais menti au test des couleurs, donc l’optométriste a rencontré ma mère pour lui dire que j’étais possiblement daltonienne… Ce qu’elle trouvait TRÈS surprenant puisque c’est assez rare chez la gent féminine. Bref, vous pouvez vous imaginer la suite, je n’ai pas eu de lunettes et ma mère ainsi que l’optométriste se sont rendu compte de mon petit jeu, oupsii!

Mes rendez-vous annuels se sont donc passés à merveille, sans anomalie jusqu’à mon adolescence, à un tel point que je distançais mes visites. Jusqu’au moment où durant mes examens de fin d’année en secondaire 4, j’avais de sérieux maux de tête. J’avais du mal à garder mes yeux sur les feuilles et je devais prendre des pauses simplement pour relaxer mes yeux. Je sortais de mes examens épuisée. J’ai donc consulté à nouveau et c’est à ce moment qu’on s’est rendu compte que mes yeux forçaient trop pour faire le focus. J’ai donc commencé à porter des lunettes pour la vue de proche, à 16 ans.

Tout ça pour dire que les examens de la vue sont importants chez les enfants, et ce, dès un jeune âge. Roby et Laurier ne sont pas encore rendus là, mais vous savez déjà en tant que parents que lors des visites chez le médecin, dès les premières semaines de vie, on vous demande si votre enfant louche, s’il suit votre regard ou vos mouvements lorsqu’il vous bouger, s’il vous regarde dans les yeux, etc. Bref, si la santé générale de ses yeux vous semble normale. Viennent ensuite les examens plus poussés vers l’âge de 3 ans. Ce ne sont pas nécessairement les mêmes examens qu’un adulte, parce que l’enfant ne peut pas dire les lettres ou s’il préfère telle ou telle vue, mais ce sont des dessins que l’on montre, on demande de nous dire quelle image l’enfant voit. Tout est adapté!

Il est de plus en plus important de nos jours de faire vérifier les yeux de nos enfants dès un jeune âge, dû à l’exposition de la lumière bleue des tablettes et de la télévision. On décèle de plus en plus des problèmes de la vue tôt chez l’enfant à cause de ça. Ils de devraient y être exposé que 15 minutes au maximum par jour.

On opte donc pour des livres ou d’autres activités meilleures pour la santé des yeux et on fait les examens dès trois ans. 😉

Avez-vous eu vos premiers tests de la vue avec vos enfants? Comment ça s’est passé?

Cet article est présenté par IRIS